Vos lectures vous ont mis le cerveau en ébullition.

Vous repensez notamment à la place de la Rose, cette fleur symbole de l'Amour, dans l'histoire de la distillation et l'importance qu'elle a prise dans la symbolique des alchimistes. En fait, dans l'Histoire tout court car la présence d'eau de rose dans les récits est bien antérieure à Avicenne. La Reine de Saba en avait déjà l'usage!

Puis effectivement, cette idée reçue qu'elle a été la première fleur distillée dans l'histoire de l'humanité par Avicenne.

Et cette tradition du Pape qui chaque année, le quatrième dimanche de Carême, offrait une rose d’or à l’un de ses fidèles, symbole de la Passion du Christ et de sa Résurrection!

Puis la première huile essentielle découverte en Inde par une favorite du Grand Moghol Djihanguir (vers 1600) qui, après avoir fait remplir un canal d’eau de rose, appelée aussi « eau divine », avait remarqué une pellicule huileuse en surface.

Cette fleur au parfum envoûtant semble avoir guidé les hommes vers la connaissance à travers les âges. C'est la fleur préférée des alchimistes qui travaillent de la Rosa alba à la Rosa rubea, de la Rose blanche à la Rose rouge, et appellent souvent leurs traités Rosiers des Philosophes.

Aujourd'hui, l'huile essentielle de la reine des fleurs est réputée pour son parfum délicat, capable de ramener la beauté, de cicatriser au sens propre comme au figuré, de ranimer la flamme de l'amour dans les couples et d'ouvrir les coeurs les plus durs. Associée à l'amour...

 

Ni une ni deux, arrêtant là vos réflexions sur l'importance certaine de cette fleur, une intuition naissante vous pousse à louer une voiture. Mais où filez-vous comme ça sur les petites routes de campagne, au volant de votre Fiat Panda ?!

 

Question J16

Indice +

C'est bien un code de ville mais pas postal 😉